Catégories festivals, interviewÉtiquettes , ,

Sparks

Ron et Russell Mael / Sparks

Un chanteur androgyne à la voix haut perchée, un clone moustachu et inquiétant de Charlie Chaplin martelant sans sourciller sur son clavier une mélodie bubblegum : c’est l’image la plus marquante, parfois la seule, que l’on associe à Sparks. A moins qu’il ne s’agisse, francophilie oblige, des quelques séquences du clip de Tim Pope illustrant le tube Singing In The Shower (1989) co-interprété avec les Rita Mitsouko. Pourtant, au-delà de ces quelques impressions visuelles réductrices, ce duo californien fondé par les frères Ron et Russell Mael au début des années 1970 a su imposer, au fil de ses cinq décennies d’existence et de ses vingt-cinq albums, une empreinte profondément originale dans l’histoire de la pop. Continuer « Sparks »

Catégories festivals, interviewÉtiquettes , , , , , , , , , , ,

The Jesus And Mary Chain

Jim Reid / The Jesus And Mary Chain

Même au nom de la grande déflagration noisy pop qui sauva notre adolescence de la frustration et de l’ennui terminal, on saura gré aux frères Reid d’avoir eu la mesure, le recul et la décence nécessaire pour ne pas avoir tenté de nous infliger une bruyante et vaine tentative vengeresse de type Psychocandy II, la mission. Étrangement familier, mais doté de son propre mystère au-delà d’une nostalgie qu’on peine grandement à évacuer tout à fait, Damage And Joy aura finalement prouvé qu’ils avaient encore quelque chose à nous montrer. Et sur scène, la magie opère encore, sans volonté de nuire mais sachant encore doser et le bruit et l’émotion. Les cris de joie et les yeux embués qu’on a pu voir à la dernière Route du Rock ou à Rock en Seine peuvent en attester. On attend donc encore avec impatience les frères Reid le Vendredi 1er Juin sur la scène Flamingo du This Is Not A Love Song Festival à Nimes, à minuit passé. Continuer « The Jesus And Mary Chain »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , , , ,

The Yetis, Little Surfer Girl (Discos de Kirlian)

L’univers réserve parfois des connexions insoupçonnées, comme tomber sur un tweet d’un label espagnol que nous suivons à propos d’un groupe américain, sur lequel nous avons écrit il y a quelques années déjà. Merci donc aux Barcelonais de Discos de Kirlian de nous permettre de nous rappeler au bon souvenir des Yetis d’Allentown en Pennsylvanie. Continuer « The Yetis, Little Surfer Girl (Discos de Kirlian) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , ,

Sleep, The Sciences (Third Man Records)

La trajectoire de Dopesmoker (2003), le précédent album de Sleep, est édifiante. C’est à elle seule un chapitre entier de l’histoire du metal. Après leur deuxième LP, le remarquable Holy Mountain (1992), le trio signe chez London Records. On leur promet une liberté artistique totale. Ça tombe bien, Chris Hakius, Al Cisneros et Matt Pike sont alors en train de composer un morceau d’une heure. Continuer « Sleep, The Sciences (Third Man Records) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , ,

Triptides, Visitors (Requiem Pour Un Twister)

Tout est joué depuis bien longtemps, c’est entendu. Et alors ? Pour qui refuse de restreindre son inextinguible soif de découverte musicale dans un monde et une époque où l’inouï est en voie de disparition, les solutions ne sont pas nombreuses. En l’occurrence, il n’y en a probablement que deux – pas forcément incompatibles d’ailleurs : investir dans une énième réédition modérément augmentée de  Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ou de Forever Changes pour tenter de dénicher, au détour d’une piste alternative ou d’un mix inconnu, les effluves de l’inédit, seules susceptibles de procurer à ceux qui sont nés trop tard la sensation de la découverte rétrospective d’un chef d’œuvre mille fois ressassé. Ou bien écouter Triptides. Continuer « Triptides, Visitors (Requiem Pour Un Twister) »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , , ,

TH Da Freak

Qui ?

Thoineau aka. TH, rejoint sur scène par :
– Sylvain (basse)
– Rafael (guitare)
– Julien (batterie)
– Benjamin (guitare et synthé)

Continuer « TH Da Freak »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , , , , ,

Trouble & Ideal

Pour une programmation censée être faite à l’arrache — le festival s’est créé sous l’impulsion d’Étienne Blanchot suite à son départ lapidaire de Villette Sonique, on peut dire que c’est un coup de poing américain au nez de la morosité que le festival Ideal Trouble nous propose pour sa première édition. Vive, curieuse et bruyante, elle affûtera les armes pour des lendemains encore possibles dans un contexte où les propositions pointues, affranchies et défricheuses semblent n’avoir pas d’autre choix que de reprendre la route de l’indépendance. Ne cherchez pas : l’esprit de Villette Sonique est bien là, tout comme les anciens lecteurs d’un magazine pop moderne se retrouveront sûrement un peu plus sur ce site que dans la désormais risible publication en kiosque qui ose encore en porter le nom. Continuer « Trouble & Ideal »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , , , ,

Initials Bouvier Bernois, Initials Bouvier Bernois (Croydon Records)

Quelle mouche a donc piqué les Rennais d’Initials Bouvier Bernois pour s’enticher d’un chien de ferme d’origine suisse ? À y regarder de plus près, la référence est surtout un amusant clin d’œil à la seule et unique Brigitte Bardot. Serait-ce alors une manière de combiner la passion pour les animaux de cette dernière dans une boutade plus raffinée qu’il n’y paraît ?  Continuer « Initials Bouvier Bernois, Initials Bouvier Bernois (Croydon Records) »

Catégories interviewÉtiquettes , , ,

Nos chansons d’amour

Richard Davies / Cardinal

Ride, Cocteau Twins, The Sundays, Prefab Sprout, Cowboy Junkies… :  le nouveau film de Christophe Honoré s’intitule Plaire, aimer et courir vite, mais pour reprendre le titre d’un de ses précédents long-métrages, ce sont nos chansons d’amour qu’il a choisi de synchroniser. Le réalisateur nous propose aussi d’entendre dans une salle de cinéma des chansons rares, comme c’est le cas avec You’ve Lost Me There de Cardinal ou Dreams of Pleasure de Siglo XX. Section 26 s’est entretenu avec Frédéric Junqua, qui a signé la supervision musicale du film. Continuer « Nos chansons d’amour »