Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Musique Chienne, La maison de Billy (Cheptel Records)

Musique chienne La Maison de BillyOn l’a vu poser en photo sur les réseaux, l’air plutôt fier, avec ses vinyles tout frais pressés sous le bras. Fin mars, Flavien Berger passait rendre visite aux amis disquaires de Ground Zero à Paris pour déposer le premier album de Musique Chienne. Ce petit non-événement illustre plutôt bien ce qui se dégage de La Maison de Billy.

Né de l’imagination de Sarah-Louise Barbett, amoureuse de percussions autant que de crayons, et par conséquent partagée assez tôt entre le dessin et la musique, l’album raconte l’histoire d’un chien imaginaire, joliment illustrée dans la version vinyle. Le quotidien canin de Billy, entre son panier, les papillons qui volent dans le jardin, les humains qui l’entourent. Le monde à portée de truffe, en somme. De ce point de vue-là, ces neuf tranches de vie apparaissent un peu comme autant de petites bulles de légèreté, à l’insouciance nonchalante et aux accords faussement naïfs. Le dispositif est sommaire, à l’image de sa pop lo-fi synthétique bricolo et bigarrée : une boite à rythmes, une ligne de basse, un synthé, un xylophone et les percussions que Sarah-Louise affectionne (shaker, maracas, güiros). Sur des textes pour la plupart rédigés par ses amis (notre pref : Gros Caillou, et son mantra « des milliers de graviers prennent un bain de soleil »), Sarah-Louise chante sans emphase, avec un flegme détaché. Elle énumère ses marottes, comme un petit panthéon personnel façon Teachers dans ce « Billy a envie de jouer à la manière de… » , de Moondog (ouaf) à Steve Reich ou Snoop Doggy Dogg, évidemment. Et sous une apparente candeur, sa petite musique électronique livre un joli parfum trouble, où derrière l’imaginaire coloré, filtre parfois une légère énigme, un petit je-ne-sais-quoi de déviant. D’Elli à Lio en passant par Lizzy, Sarah-Louise prend le chemin de ces filles à l’indépendance fière et aux refrains immédiats. Remarquée par Flavien Berger qui l’invite à jouer à ses côtés, accueillie par Robin et Luc chez Cheptel Records à Genève où son disque vient d’être pressé en vinyle, la Musique Chienne de Sarah-Louise pourrait bien devenir à terme, notre meilleure amie.

https://cheptelrecords.bandcamp.com/album/chptl-025-la-maison-de-billy

Musique chienne jouera aux côtés de Flavien Berger à l’occasion du Disquaire Day chez Ground Zero  samedi 21/04, avec également Lomboy, Jean Tonique, Soleil Vert. Et aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *