Catégories mixtapeÉtiquettes , , ,

Mixtape Section26 #9 : The Saxophones

The Saxophones
Alexi Erenkov et Alison Alderdice / The Saxophones, sur la pochette de « Eternity bay »

The Saxophones, duo mari et femme nord-californien signé chez Full Time Hobby, vient de sortir Eternity Bay. Si le son est plus ample et chaleureux, la formule de ce deuxième album reste inchangée. Leur chansons imprégnées de mélancolie sont fortement influencées par la musique des années 50, l’exotica mais surtout le jazz qu’Alexi Erenkov a étudié avant de jeter l’éponge, se sentant un peu trop à l’étroit musicalement. The Saxophones tient d’ailleurs son nom de l’instrument dont il jouait pendant ses études et qu’il a mis au placard le temps de s’ouvrir à de nouveaux horizons musicaux. Alexi ayant l’air d’avoir un sacré sens de l’humour, il nous offre un mix autour… du saxophone. Principalement composé de classiques jazz, on y trouve aussi Mulatu Astatke, Fela Kuti ou Orchestra Baobab. Par contre,  aucune trace de Never Tear Us Apart, Urgent, The Logical Song ou Careless Whisper, mais ce sera sans doute pour une mixtape “guilty pleasure”.

TRACKLIST

01. Charlie Parker, Everything Happens To Me
02. Charles Mingus, Moanin’
03. Harry James, Harry Barris, Gordon Clifford, I Surrender Dear
04. Louis Prima, Harlem Nocturne
05. Stan Getz, Body & Soul
06. Benedito Lacerda & Pixinguinha, Devagar E Sempre
07. Ben Webster, Stardust
08. John Coltrane, Blue Train
09. Cannonball Adderley, Autumn Leaves
10. 29th Street Saxophone Quartet, Iibs
11. Moondog, Paris
12. Sonny Rollins, I’m An Old Cowhand
13. Gerry Mulligan, Bernie’s Tune
14. Rahsaan Roland Kirk, Theme For The Eulipions
15. Horace Silver, The Cap Verdean Blues
16. Fela Kuti, Zombi
17. Orchestra Baobab, Werente Serigne
18. Stan Getz & Charlie Byrd, Desafinado
19. Dexter Gordon, Willow Weep For Me
20. Ben Allison, Third Rail
21. Chick Corea, 500 Miles High
22. Sonny Rollins, God Bless The Child
23. Herbie Hancock, Chameleon
24. Charles Mingus, Fables Of Faubus
25. Stanley Turrentine, Sugar
26. Mulatu Astatke, Tezeta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *