Catégories sous surveillanceÉtiquettes ,

Good Posture

Photo : Rachel Prat

Qui ?

Joel Randles (écriture et production)

Où ?

À Paris, où Joel, anglais de naissance, s’est installé récemment, après plusieurs années passées chez nos voisins teutons. « J’habite actuellement à Paris, mais le projet a débuté à Leipzig. Je suis venu à Paris avec ma petite amie qui est française, elle étudie ici. J’ai pensé aussi que ça ferait du bien de changer d’air après cinq ans en Allemagne, et que ça m’ouvrirait plus de portes dans la musique. »

Quoi ?

Good Posture, c’est ainsi un one-man-band. « Je suis très influencé par la musique actuelle, ces artistes qui créent tout tous seuls comme Sean Nicholas Savage, Molly Nilsson et Part Time », confirme-t-il. « Bien entendu, tu peux aussi entendre des inspirations des années 80. Des groupes comme The Style Council, The Smiths et George Michael, avec qui j’ai eu la chance d’être bercé. Je suis aussi un grand fan des Talking Heads et toutes les idées de David Byrne, et puis encore le songwriting de Prefab Sprout qui est incroyablement bon. » Joel jouait auparavant dans un groupe plutôt typé post-punk en Allemagne, Swimming Pool. « Good Posture a été créé comme un side project, où je voulais une musique plus à mon goût, plus douce et plus smooth. » Good Posture résume finalement assez bien cette volonté, pour une nouvelle génération de musiciens, de dépoussiérer un patrimoine musical issu des années 80, tout en demeurant définitivement inscrits dans la modernité. Si les sonorités et l’esthétique évoquent d’emblée un goût pour les saveurs quelque peu surannées, sa démarche DIY – il enregistre tout dans son appartement – et la diffusion de sa musique sur internet prouvent une façon de procéder en accord avec l’époque des plateformes de streaming. Ce qui ne l’empêche pas d’afficher une certaine ambition : « J’essaye de ne pas m’enfermer dans un genre particulier, ou de me faire catégoriser comme faisant de la musique qui ressemble à telle ou telle décennie. Je veux créer une musique intemporelle ! »

Dernière sortie

Good Posture n’a encore rien formellement publié. Il égrène simplement quelques chansons sur son bandcamp, en attendant de passer à la vitesse supérieure. « Mes premières démos possédaient beaucoup de guitare. Je suppose que ce que je fais maintenant, et ce vers quoi je veux continuer, c’est utiliser des synthés. »

Tube absolu

Difficile de faire un choix entre les morceaux disponibles. Cela aurait pu être I Stay Inside, dont la moiteur synthétique rappelle les meilleures productions de chez Stratford Ct. Néanmoins, le titre Italy, grâce à son riff répétitif où se superposent les nappes de claviers et un chant susurré, démontre une réelle personnalité. Espérons donc que Good Posture n’abandonne pas totalement les guitares.

Futur conditionnel

« En Mai, je serai avec mes amis de D o l p h i n s pour leur tournée européenne. Je crois que je joue à Ljubljana, Vienne, Hambourg et Brême. Ensuite, j’espère arranger un truc sur Paris. Après la tournée, j’aimerais vraiment sortir quelque chose en format physique. En ce moment, je poste simplement les derniers morceaux que j’ai enregistrés sur internet, plus sous la forme de démos qu’un produit fini. Je veux retravailler mes préférés et les réunir sur un EP. Je crois que c’est vraiment le début du projet pour moi, et je projette d’y dédier beaucoup d’énergie à l’avenir. »

Une réflexion sur « Good Posture »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *