Catégories chronique nouveautéÉtiquettes ,

Tony Molina, Kill The Lights (Slumberland / import)

On se souvient tous plus ou moins (enfin surtout nous, les jeunes, qui l’avons vu de son vivant) de notre réaction énamourée et définitive à l’écoute du premier morceau d’Eliott Smith que nous ayons entendus. L’évidence d’un talent supérieur, d’une propension à toucher les étoiles l’air de rien, et surtout du décalage entre la vision humaine, pas ramenarde, presque banale de la chose malgré son caractère divin, et l’air de rien, rien à foutre. Cet aspect désespérément morose et déprimant, et puis, 20 ans après, des regrets et un culte aussi évident que facile.  Continuer « Tony Molina, Kill The Lights (Slumberland / import) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Vinyl Williams – Opal (Requiem Pour Un Twister)

Depuis quelques années, le revival psychédélique nous gratifie de disques plus ou moins réussis. Comment renouveler un genre musical qui cumule déjà plus d’un demi-siècle d’histoire, avec ses propres codes et ses icônes ? Parmi les réussites, il y a eu Thee Oh Sees et le tourbillon garageux ; plus récemment, Kikagaku Moyo et la scène japonaise. Continuer « Vinyl Williams – Opal (Requiem Pour Un Twister) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , ,

Spiritualized, And Nothing Hurt (Bella Union/Pias)

Spiritualized And Nothing HurtMême si on s’en doute toujours un peu, avec une sorte d’excitation un peu stupide mais toujours renouvelée plus de trente ans après, si l’on inclut ses débuts mirobolants au sein des Spacemen 3 (Playing With Fire – 1988, meilleur somnifère imagé de nos insomnies intoxiquées adolescentes et bien au-delà…), on ne sait jamais exactement ce que Jason Pierce va mettre dans sa boîte à musique. Continuer « Spiritualized, And Nothing Hurt (Bella Union/Pias) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Papa M, A Broke Moon Rises (Drag City)

Papa M, A Broke Moon RisesAprès le constat d’accident et les demandes de réparation formulées sur Highway Songs (2016), disque somme néanmoins varié des traumas vécus par David Pajo sur la dernière décennie (adultère, tentative de suicide, catastrophe motocycliste), notre homme a tout bonnement choisi de quitter la voie rapide. À l’instar d’un Townes Van Zandt, qui partait vers les bois dès qu’il sentait la dépression l’empêcher de tout contact humain, ou d’un Jim Harrison qui préféra souvent la compagnie des arbres et des animaux à celle de ses semblables, Pajo a préféré se perdre en forêt pour une raison bien précise : y construire une cabane en bois pour mieux s’y abriter. Continuer « Papa M, A Broke Moon Rises (Drag City) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes ,

Pram, Across The Meridian (Domino)

De l’art de reprendre les choses où elles ont été (dé)laissées… Mais reprenons plutôt au commencement. Lors de la dernière décennie du siècle passé, trois jeunes groupes de Birmingham partageant des influences communes incarnaient les nobles espoirs d’une musique pop à la fois moderne, richement référencée, onirique et lettrée. Formée en 1996, Plone, la formation la plus électronique de ce beau trio disparut après deux EP’s prometteurs et un unique album (For Beginner Piano en 1999). Nettement plus prolifique, Broadcast est mort dans un océan de larmes avec sa sublime chanteuse Trish Keenan, sans avoir fini de nous raconter toutes ses histoires de pays des merveilles et de crépuscules. Enfin, Pram, le premier des trois, est resté silencieux pendant onze années. Continuer « Pram, Across The Meridian (Domino) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Melody’s Echo Chamber, Bon Voyage (Domino)

Plus de cinq ans après son remarquable prédécesseur, Bon Voyage, second album de Melody Prochet, voit le jour tel un miracle. Le miracle d’un nouveau printemps, recouvrant pour la provençale de longues années de peines et de désillusions. Parmi elles, une rupture avec le leader de Tame ImpalaKevin Parker, allié de vie et de travail, soldée par deux ans d’efforts solitaires sur des compositions débutées en duo ; avant le renoncement. L’annonce d’un retour l’an dernier puis, comme un coup du sort, un grave accident et des mois de convalescence. Continuer « Melody’s Echo Chamber, Bon Voyage (Domino) »