Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes

Soccer Mommy, Clean (Fat Possum Records)

Quelques mois après la sortie de Collection, recueil de deux ans de démos publiées sur Bandcamp (agrémenté d’une paire de nouveautés), Sophie Allison, alias Soccer Mommy, 20 ans, présente son véritable premier album, Clean. Continuer « Soccer Mommy, Clean (Fat Possum Records) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes

Yo La Tengo, There’s A Riot Going On (Matador/Beggars)

Comment défendre les trois d’Hoboken face à ceux et celles qui les considèreraient comme le groupe le plus ennuyeux au monde ? Derrière cet intitulé volontairement barbare se cache pourtant un forme de reproche qui ne sera pas loin de dicter notre rapport à Yo La Tengo, groupe intime devenu d’une taille institutionnelle respectable et dont les nuances s’établissent depuis 1986 sur un non plan de carrière qui, si on l’observe sur le long terme, ne peut que forcer le respect. Et l’une des qualités de ces gens est précisément de n’être que réconfortants. Ce qui n’est à proprement parler, jamais chiant. Juste, en s’immisçant dans les interstices de notre besoin de consolation, le groupe arrive généralement à diffuser une sorte de vague tristesse combative sans vraiment s’y confiner, en laissant toujours la porte ouverte. À l’empathie, au combat, à une exaltation en demi-teinte, même.

Continuer « Yo La Tengo, There’s A Riot Going On (Matador/Beggars) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , ,

Lomboy, Warped Caress EP (Cracki Records)

Lomboy est de ces projets pop sucrée et sensuelle tel qu’il en pleuvait au milieu des années 90, et dont le haut du panier était constitué des écuries très international jet-set  Tricatel (April March, Ladytron), Bungalow (Arling & Cameron, Laila France, Spring), L’Appareil-Photo (Fantastic Plastic Machine), Heavenly Records (Saint Etienne), Siesta (Mr Wright) et consorts. Mais attention, ce projet n’est en rien revivaliste dans ses ambitions.

Continuer « Lomboy, Warped Caress EP (Cracki Records) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , ,

Jonathan Fitoussi & Clemens Hourrière, Espaces Timbrés (Versatile)

Après Five Steps (2015), album d’exploration rêveur enregistré sur un Buchla 200, ensemble modulaire mythique, lors d’une résidence en Suède, Jonathan Fitoussi & Clemens Hourrière publient leur second  album, pour l’élégante maison Versatile (Gilb’R, I:Cube, Zombie Zombie) : le bien nommé Espaces Timbrés.

Continuer « Jonathan Fitoussi & Clemens Hourrière, Espaces Timbrés (Versatile) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes

The Men, Drift (Sacred Bones)

Maybe I’m Crazy”, martèle Mark Perro, leader des frénétiques The Men, sur le titre d’ouverture de Drift. Le spectre de The Soft Moon est là : nous sommes bien chez Sacred Bones Records, la maison-mère. En 2016, après cinq albums sur le label new-yorkais (au rythme d’un par an entre 2010 et 2014), le groupe s’auto-produit et enregistre en un week-end l’abrasif Devil Music, une régression punk-rock DIY, semblable à une vieille maquette exhumée du grenier. Il ne s’agissait que d’une incartade : Drift, par son éclectisme, s’inscrit dans la lignée du chaleureux Open Your Heart (2012).  Continuer « The Men, Drift (Sacred Bones) »

Catégories chroniques nouveautés

Glenn Jones & David Greenberger, An Idea in Everything (Okraïna)

Les souvenirs devant nous

Sur An Idea in Everything, deux soixantenaires (le guitariste Glenn Jones et l’auteur David Greenberger) et un quarantenaire (le batteur Chris Corsano) mettent en voix et en musique des paroles recueillies auprès des pensionnaires de maisons de retraite. Peut-être le disque le plus vif, stimulant, drôle et touchant de l’année.

La tentation est grande de rester en territoire connu, dans les frontières familières que dessinent des labels ou des artistes déjà croisés, des genres identifiés. C’est ce qui guide souvent la main au moment de choisir un disque dans la pile de ceux qui arrivent chaque semaine, sans discontinuer, les derniers reléguant au fond ceux d’avant.

Continuer « Glenn Jones & David Greenberger, An Idea in Everything (Okraïna) »

Catégories chroniques nouveautés

The Caretaker, Everywhere At The End of Time – Part 1, 2, 3 (History Always Favors The Winner)

Rares sont les occasions de pouvoir assister en direct à la disparition programmée d’une œuvre, d’un artiste, d’un monde. C’est pourtant à cela que s’attèle méticuleusement Leyland James Kirby depuis l’année dernière pour mettre un terme à son projet The Caretaker, qu’il mène en solitaire depuis près de deux décennies.
Continuer « The Caretaker, Everywhere At The End of Time – Part 1, 2, 3 (History Always Favors The Winner) »

Catégories chroniques nouveautés

Superpitcher, The Golden Ravedays (Hippie Dance)

D’Aksel Schaufler, taulier du label Kompakt, dont il a très largement contribué à bâtir le son aux cotés des fondateurs Michael Mayer, Wolfgang Voigt et Jürgen Paape, on commençait à se lasser de ne plus le voir utiliser son alias le plus emblématique, Superpitcher.
Continuer « Superpitcher, The Golden Ravedays (Hippie Dance) »

Catégories chroniques nouveautés

Luke Haines, Luke Haines Is Alive And Well And Living In Buenos Aires: Heavy Frenz The Solo Anthology 2001-2017 (Cherry Red/Import)

Luke Haines Is Dead titrait en 2005 la première compilation au long format consacrée essentiellement à la carrière fulgurante du britannique sous l’ère de The Auteurs.
Continuer « Luke Haines, Luke Haines Is Alive And Well And Living In Buenos Aires: Heavy Frenz The Solo Anthology 2001-2017 (Cherry Red/Import) »