Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , ,

Brace ! Brace !, Brace ! Brace ! (Howlin’ Banana)

La France et la pop entretiennent une relation compliquée. Beaucoup de groupes d’ici n’eurent pas toujours le succès qu’ils méritaient, des Freluquets en passant par Tahiti 80, Aline ou Mehdi Zannad. La règle a bien sûr eu ses exceptions (Phoenix, Laurent Voulzy, Les Innocents etc…), et la situation est  étonnamment positive ces derniers temps. L’Hexagone possède désormais une scène florissante et multiple (Biche, Pearl & The Oysters, Good Morning TV, En Attendant Ana, Lemon Swell, Requin Chagrin, Julien Gasc…) Parmi eux, figurent en bonne place Brace ! Brace !, une très jolie et prometteuse formation parisienne dont le premier album, après deux EPs, sort sur l’une des places fortes du garage français.  Continuer « Brace ! Brace !, Brace ! Brace ! (Howlin’ Banana) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Sandro Perri, In Another Life (Constellation Records)

Sandro Perri In Another LifeVieux routier de la scène montréalaise, Sandro Perri a pratiqué en début de carrière une électro-acoustique ambient ascétique un rien austère au travers de son projet Polmo Polpo avant de revenir, sous son propre nom sur le célèbre label Constellation vers un format pop/folk plus conventionnel. Depuis, d’album en album, le natif de Toronto fait évoluer subtilement sa musique vers une forme d’épure de plus en plus captivante et personnelle. Continuer « Sandro Perri, In Another Life (Constellation Records) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , ,

Beak>, >>>, (Invada Records)

Beak>Le troisième album du trio de Bristol emmené par Geoff Barrow (Portishead) ‒ accompagné de Billy Fuller et Will Young ‒ , frappe avant tout à sa première écoute par le caractère obsessionnel d’une esthétique : comme dans > (2009) et >> (2012), c’est le sillon Motorik qui est ici creusé inlassablement. Une ligne Can / Neu ! / LA Dusseldorf dont l’ossature est bien cette rythmique répétitive et hypnotique que l’on peut retrouver comme motif emblématique dans Brean Down, premier single issu de >>>. Continuer « Beak>, >>>, (Invada Records) »

Catégories chronique nouveauté

Red, Felk Moon (Bisou Records)

RedActe 1. Considéré comme une légende urbaine, le bug de l’An 2000 a bel et bien existé. On lui doit ainsi le détraquage en règle de l’ordinateur asthmatique avec lequel Red enregistre alors son premier album à demeure. Paru un an plus tard sur le micro label Rectangle – dirigé par Quentin Rollet et Noël Akchoté, esprits et musiciens libres s’il en est –, Felk se fiche pas mal des genres et de la bienséance. Âmes sensibles s’abstenir, il ne s’agit ici en aucun cas de faire beau, de cajoler l’auditeur. Continuer « Red, Felk Moon (Bisou Records) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , ,

Grand Blanc, Image au Mur (Entreprise/A+LSO)

Grand Blanc suscite dégoût ou excitation, et certains adjectifs fleurissent à son égard pour parfois formuler un rejet net. D’autres, en revanche, le voient comme la relève de la french pop (que l’on aime ici), le calant sur un piédestal à filer le vertige aux allergiques. Bref, à défaut d’un genre musical précis et comme tant d’autres, Grand Blanc réhabilite le pour et le contre, non pas dans les colonnes de sites ou magazines, mais dans la vie. Et c’est ça finalement qui est le plus étonnant. Continuer « Grand Blanc, Image au Mur (Entreprise/A+LSO) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Astronauts, etc., Living In Symbol (Company Records)

Astronauts, etc.Il y a toujours une part d’imprévu dans le succès d’un album. Un soupçon de chance, parvenir à tomber dans une bonne oreille avisée, ou toucher à l’intime d’une époque. Living In Symbol d’Astronauts, etc. semble être parti dans la vie avec un jeu intermédiaire. L’album sort certes sur un bon label (Company Records monté par Chaz Bundick de Toro Y Moi), mais début août, en plein été donc. Qui achète et écoute des nouveautés en plein cagnard ? Continuer « Astronauts, etc., Living In Symbol (Company Records) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes ,

Tony Molina, Kill The Lights (Slumberland / import)

Tony MolinaOn se souvient tous plus ou moins (enfin surtout nous, les jeunes, qui l’avons vu de son vivant) de notre réaction énamourée et définitive à l’écoute du premier morceau d’Eliott Smith que nous ayons entendus. L’évidence d’un talent supérieur, d’une propension à toucher les étoiles l’air de rien, et surtout du décalage entre la vision humaine, pas ramenarde, presque banale de la chose malgré son caractère divin, et l’air de rien, rien à foutre. Cet aspect désespérément morose et déprimant, et puis, 20 ans après, des regrets et un culte aussi évident que facile.  Continuer « Tony Molina, Kill The Lights (Slumberland / import) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Vinyl Williams – Opal (Requiem Pour Un Twister)

Vinyl WilliamsDepuis quelques années, le revival psychédélique nous gratifie de disques plus ou moins réussis. Comment renouveler un genre musical qui cumule déjà plus d’un demi-siècle d’histoire, avec ses propres codes et ses icônes ? Parmi les réussites, il y a eu Thee Oh Sees et le tourbillon garageux ; plus récemment, Kikagaku Moyo et la scène japonaise. Continuer « Vinyl Williams – Opal (Requiem Pour Un Twister) »