Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

The Apartments au Sonic à Lyon, le 12 octobre 2018.

The Apartments / Photo : Michel Valente
Peter Walsh & 49 Swimming Pools, 11/11/2009 à l’Européen / Photo : C. Basterra

Je me souviens très précisément du 11 novembre 2009. C’était un mercredi, le soleil avait joué avec les nuages toute l’après-midi avant de laisser la place à une fine pluie. Je m’en souviens très précisément car j’ai assisté ce jour-là à un des concerts qui a le plus marqué ma vie. Lorsque j’ai emprunté la rue Biot, après m’être trompé de sortie au métro de la Place de Clichy, j’ai tout de suite été saisi par ses lettres noires qui se détachaient sur le fond lumineux (blanche, la lumière) de l’enseigne : Peter Walsh  – & 49 Swimming Pools, le groupe sans qui… Continuer « The Apartments au Sonic à Lyon, le 12 octobre 2018. »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , ,

Say goodbye, wave hello.

Peter Milton Walsh / The Apartments
Peter Milton Walsh / The Apartments

Alors que sort un nouvel EP live et numérique, Initials PMW, et débute une tournée française de The Apartments (complété comme les dernières tournées par Antoine Chaperon et Natasha Penot), retour sur l’un des chefs d’œuvre (ndlr. on évoque ici l’une des rares discographies à ne compter que des chefs d’œuvre) de l’Australien Peter Milton Walsh, A Life Full Of Farewells, paru en 1995 et dont on attend désormais une réédition (vinyle) en bonne et due forme. Continuer « Say goodbye, wave hello. »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , ,

45 Tours de piste

Photos : Alexandre Gimenez-Fauvety

En 2019, Slumberland Records fêtera ses trente ans. À cette occasion, le label éditera un Singles Club en 45 tours. Ce réjouissant bond dans le passé prend des allures de baroud d’honneur pour un format dont la santé est vacillante, malgré le succès récent, non démenti jusqu’ici, du vinyle. Joignons-nous au label dans la célébration de ce lumineux support, celui des plus timbrés dans la secte des collectionneurs de disques.

Continuer « 45 Tours de piste »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , ,

Hommage : Trish Keenan / Broadcast

La regrettée Trish Keenan aurait eu 50 ans aujourd’hui. Comme chaque année, son compagnon James Cargill dévoile un titre inédit de Broadcast. Aujourd’hui, c’est la renversante « Petal Alphabet » qui nous rappelle au souvenir de notre idole. Continuer « Hommage : Trish Keenan / Broadcast »

Catégories billet d’humeur, playlistÉtiquettes , , , , , , , , , ,

Playlist d’été #4 : Après l’école

Dernière des quatre playlists d’été consacrée aux musiques noires : soul, funk, jazz ou disco, à travers une période vaste, depuis les soubresauts du Summer of Love (Sunny, Sittin’ on the Dock of the Bay, California Soul) jusqu’au début des 80’s (All Night Long, Risin’ on the Top, Remind Me…). Continuer « Playlist d’été #4 : Après l’école »

Catégories billet d’humeur, playlistÉtiquettes , ,

Playlist d’été #2 : La nouvelle école


Au départ, une vingtaine de disques que j’avais envie de défendre et faire découvrir. Les chansons me semblaient avoir toutes en commun une certaine douceur de vivre, idéales pour l’été et la chaleur ambiante. Au final, avec l’aide des excellentes propositions de quelques camarades de Section 26 (Coralie Gardet et Thibaut Morinière), ainsi que d’Etienne Gimenez et Benjamin Vanhove, il y a cinquante groupes différents, qui tous tracent à leur manière les contours de notre époque. La pop indépendante actuelle mérite certainement que l’on s’y penche : à défaut de créer des nouveaux genres, elle contribue à en décloisonner et créer un syncrétisme propre à notre époque, unique en son genre. Continuer « Playlist d’été #2 : La nouvelle école »

Catégories billet d’humeur, playlistÉtiquettes , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Playlist d’été #1 : L’école des femmes

“Sans raison valable – je crois –, l’été m’a toujours semblé une saison mélancolique – la douceur des soirées, peut-être ? Sans raison valable, les voix féminines m’ont toujours semblé plus mélancoliques que celles de leurs homologues masculins – la douceur du timbre, peut-être ? Alors, j’ai imaginé la bande son – plus ou moins originale – qui pourrait accompagner n’importe quel songe d’une nuit d’été. Les miens, en tout cas. Et les vôtres aussi, peut-être”.

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , , ,

Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs

Les années soixante furent ô combien prolifiques en termes de formations essentielles. Dylan, Beach Boys, Beatles, Byrds, Kinks, Who, Pink Floyd, Rolling Stones, en moins d’une décennie, inondèrent les ondes et s’imposèrent durablement dans le cœur des amateurs de musique pop.  À l’ombre de ces idoles jamais déboulonnées, en Amérique du Nord, une frange particulièrement concurrentielle se disputa de rares places au soleil des charts, à l’assaut du cœur de la jeunesse étasunienne. Continuer « Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs »