Catégories dossier, selectoramaÉtiquettes , , , , , , ,

Donald Pierre : Glace à l’italo

L’été italo

Donald Pierre
Donald Pierre

Le jeune Romain Guerret a vécu ses premiers émois dans les années 80, et l’italo disco l’a bouleversé. Le chanteur d’Aline, s’il s’est d’ailleurs par le passé rêvé crooner jetable et synthétique sur les deux albums de son projet solo Dondolo, a relancé sa carrière en marge des deux albums d’Aline et officie désormais sous le nom de Donald Pierre avec le tube (Elle Est Partie) Ma Panthère, passé beaucoup trop inaperçu en 2018. Depuis, cet infatigable jeune homme a bouclé l’album d’Alex Rossi, dont le single Tutto Va Bene Quando Facciamo L’amore avec Jo Wedin, a fondu tout l’été avant sa sortie prochaine. Il met une touche finale à la production du disque de mOnde, et retourne se consacrer à son prochain album personnel, mais a tout de même trouvé le temps de retourner dans son enfance pour partager ses vibrants souvenirs d’italo. Continuer « Donald Pierre : Glace à l’italo »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , , , , ,

Selectorama : Silver Fox (Camisole Records)

Détail de la pochette de La Stèle Des Pleurs (Camisole Records)

Depuis 2014, le label Camisole Records alterne nouveautés et rééditions, toujours avec précision. L’esthétique est téméraire : elle trace les contours d’une mélancolie froide jusqu’à l’exploration sans démarcation du patrimoine synthétique français. New Age médiéviste (Les Légendes De Brocéliande de Serge Bulot, 1981), Library Music (la compilation Business Class Library Music), post-punk glacé (la récente réédition de l’unique single de Cold Dreams) ou disco cosmique (Thierry Meyer)  côtoient des nouveautés toutes aussi élégantes telles que La Stèle des Pleurs (minimal-synth dont l’album est à découvrir), Shelter ou Volcan, auteur d’un splendide EP, quelque part entre Tangerine Dream, Pointe du Lac et Jonathan Fitoussi. Adrien Barrière, alias Silver Fox quand il passe derrière les platines ou à la curation de compilations, fait ainsi cohabiter au sein de son label tout un angle mort (mais bien vivant) des musiques underground françaises. Sa sélection est à son image, alternant morceaux cultes indés, nouveautés pointues et classiques de la musique électronique. Continuer « Selectorama : Silver Fox (Camisole Records) »

Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Delodio

Delodio
Stéphane Bodin et François Marché

François Marché et Stéphane Bodin (plus connu sous le sobriquet de Fa Fane par les amateurs du Rochelle, le bar océanique et chic de la rue de la Folie Méricourt dans le onzième arrondissement de Paris) multiplient les collaborations depuis l’adolescence. Après avoir fondé Bosco à Niort, leur ville d’origine, on les retrouve désormais derrière le rock synthétique de Blackmail. Les deux compères s’emploient également depuis 2017 à publier l’œuvre expérimentale d’illustres inconnus sur le label Delodio. 1983-1985, la formidable compilation des travaux de la Confirmation (et son livret épatant écrit par Benoît Sabatier sur la jeunesse provinciale des années 80) inaugure la discographie du label, avant le maxi de FM (un projet en solitaire de François Marché), la seule atteinte à cet enthousiasmant travail d’archivistes iconoclastes, et l’incroyable découverte sur une brocante d’une cassette sans titre, Early Sampling Puzzle. A l’occasion de la sortie de Synthétiseurs, Samplers & Polarweiss de Patrick Michaud, François et Fa Fane concoctent une playlist forcément de travers de groupes fantastiques et méconnus d’une France pleine de folie. Continuer « Selectorama : Delodio »

Catégories dossier, selectoramaÉtiquettes , , , , ,

Papivole#5, Mon histoire avec la presse musicale, 1978-2018 : 
Jean-Philippe Talaga et le fanzine Junior

Junior
Junior #1

Directeur artistique couru dans le monde des musiques pointues et populaires, Jean-Philippe Talaga a exploré toutes les facettes du métier : avant de prendre les commandes du fantastique label Gooom (qui révéla M83 notamment), il a édité le fanzine Junior au milieu des années 90. En graphiste fin et minimal, il évoque pour Section 26 cette expérience fondatrice en pleins (un entretien complet) et en déliés (une playlist évocatrice des années Junior). Continuer « Papivole#5, Mon histoire avec la presse musicale, 1978-2018 : 
Jean-Philippe Talaga et le fanzine Junior »

Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Jacco Gardner

Jacco Gardner
Jacco Gardner

Obsessionnel nostalgique de technologie digitale. Revivaliste psychédélique à chapeau mou. Fan surdoué de Syd Barrett. Tel était peu ou prou le portrait robot de Jacco Gardner tel qui nous était apparu au moment de la sortie de ses deux premiers albums, Cabinet Of Curiosities (2013)  et Hypnophobia (2015). Désormais installé à Lisbonne, Gardner y nourrit sa passion communicative pour les romans de science-fiction vintage et les synthétiseurs millésimés. Entièrement instrumental, Somnium, sorti l’an dernier, s’oriente résolument vers des formes musicales plus atmosphériques et abstraites. Une évolution qui transparaît dans une sélection planante et pointue. Continuer « Selectorama : Jacco Gardner »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , , , , ,

Selectorama : EggS

EggS / Photo : Erica Ashleson

En janvier dernier, nous évoquions avec enthousiasme le premier EP d’EggS, une formation parisienne d’indie-pop réjouissante. Mine de rien, une jolie scène se dessine à Paris à travers différents groupes et labels. De Buddy Records en passant par En Attendant Ana ou Sex Sux, les esthètes adeptes de K Records, Slumberland, Creation ou Flying Nun peuvent désormais trouver matière à chérir. Le groupe sera notamment en concert le 17 mai à la Pointe Lafayette, à l’excellent festival La Ferme Électrique et avec Rays le 8 juillet à Mains d’œuvres.  Il y a quelques temps, nous leur avions demandé leurs coups de cœur, l’occasion d’en savoir un peu plus sur leurs influences. Continuer « Selectorama : EggS »

Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Joseph Fisher

Joseph Fisher
Joseph Fisher / Photo : Jean Fabien

Des claques, j’en ai prises. Des virtuelles, des réelles. Des claques données par des chansons, des disques, des filles. Non, jamais par des garçons.  Enfin, pas directement. Parce que, bien sûr, vous avez raison : derrière les chansons, derrière les disques, il y a souvent eu des garçons. La dernière claque en date – assez violente sur l’échelle des émotions – remonte à l’automne dernier. Un jeune homme que je connais – mais pas si bien que ça –, que j’ai croisé – mais pas si souvent que ça – envoyait les fichiers audio de son premier album à tous ses souscripteurs – via l’excellente structure Microcultures. Ce jeune homme, donc, venait de terminer un  disque dont on devinait une gestation longue et parfois douloureuse – mais quand un disque raconte les morceaux d’une vie, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Un disque qui parle de lui, mais qui, ai-je compris dès les (presque) premiers mots (“Moi qui fais tout pour t’épater / qui cherche ton admiration / Je passe mon temps à t’assommer /  Quand je ne passe pas pour un vrai con…”), allait aussi parler un peu de moi. Et puis, tant qu’on y est, de vous également. Un disque qui ne fait pas tout à fait les choses comme les autres. Un disque ancré dans la musique d’ici – ces textes encore, comme autant de nouvelles qui pourraient exister par elles-mêmes –, mais aussi tourné de l’autre côté de l’Atlantique.

Continuer « Selectorama : Joseph Fisher »

Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Malik Djoudi

Malik Djoudi
Malik Djoudi / Photo Hannah Molin

Si on le voit dériver hors du monde sur la barque instable du clip de Tempérament, le single déjà connu qui ouvre son deuxième disque et lui donne son titre (Tempéraments, au pluriel), gageons que la carrière multiple de Malik Djoudi a déjà tangué et visité des océans d’indifférence, avant que sa musique ne se fasse véritablement remarquer. Le Poitevin d’origine en a eu des projets divers, des groupes anglophiles du cru Alan Cock, Kim Tim ou Moon Pallas, à une commande pour la télé-réalité, lui permettant de déranger ses influences indies anglo-saxonnes pour trouver son style en retrouvant son chant (en français) pour dévoiler en son nom propre un premier album auto-produit Un (2017). Continuer « Selectorama : Malik Djoudi »